Trois raisons d’intégrer des éléments multimédias à votre contenu

(*Hyperliens en anglais seulement)

Qui ne connaît pas l’expression « une image vaut mille mots »? C’est peut-être une phrase un peu clichée, pourtant elle repose sur des faits scientifiques. (Maintenant, je me demande pourquoi j’ai choisi une carrière en rédaction plutôt qu’en photo… mais je m’écarte du sujet!)

Qu’on le veuille ou non, les éléments visuels font plus d’effet qu’un bloc de texte. C’est d’ailleurs pour cette raison que nous rappelons constamment à nos clients d’inclure des éléments multimédias pertinents dans leurs communiqués de presse. Vous pensez toujours que les mots à eux seuls ont le pouvoir de faire avancer les choses? J’ai pour vous les données qui expliquent le rôle essentiel que jouent les éléments multimédias dans une stratégie de communication optimale.

Un élément visuel pour ne pas tomber aux oubliettes

Il y a de fortes chances que vous ayez déjà oublié ce que vous avez mangé au petit déjeuner hier matin. À l’inverse, vous vous souvenez encore très bien des centaines de photos que vous avez vues la semaine dernière* ou de certains éléments d’un film visionné il y a trois mois*. Pourquoi, me demanderez-vous? Parce que le cerveau humain a une incroyable capacité à stocker des images et à s’en souvenir des semaines ou des mois plus tard.

Mettez à l’épreuve votre mémoire avec l’expérience suivante, et vous verrez de vous-même! D’abord, réfléchissez au contenu que vous avez récemment vu sur les médias sociaux (si vous n’avez pas de compte sur les réseaux sociaux : félicitations, vous pouvez passer au paragraphe suivant). Pensez ensuite à ce qui vous a le plus marqué : du texte ou des images? Je parie que ce sont les photos de l’adorable petit chien de votre voisin ou des fiançailles de votre ancien coloc de l’université qui vous reviennent spontanément en tête. Mais qu’en est-il des légendes qui accompagnent ces photos?

Avec l’avalanche quotidienne de contenu qu’on voit passer, il est de plus en plus rare qu’une histoire fasse une forte impression. Cependant, lorsque vous ajoutez des éléments multimédias à votre texte, vous aidez vos lecteurs à enregistrer votre message en mémoire.

 

Générer des vues et des mentions J’aime

Je ne vais pas y aller par quatre chemins : un contenu avec des éléments visuels suscite plus d’engagement qu’un texte seul, et ce, qu’il s’agisse de publications sur les réseaux sociaux, de billets de blogue ou de communiqués de presse. Les raisons? Il y en a plusieurs. Attardons-nous à quelques-unes des plus pertinentes.
 
  1. Premièrement, il faut savoir que le cerveau traite les éléments visuels bien plus rapidement* que le texte. Voilà pourquoi les publications sur les réseaux sociaux comprenant ces types d’éléments ont le potentiel de générer plus de mentions J’aime que les publications avec beaucoup de texte. Des études ont d’ailleurs démontré que les campagnes sur Facebook avec des éléments visuels suscitent 65 % plus d’engagement* que celles n’y recourant pas. De même, les Tweets qui contiennent ces éléments ont 94 % plus de chances* d’être retweetés que ceux qui sont uniquement composés de texte.
  2. Deuxièmement, il importe de noter que la vidéo est la forme de contenu préférée des utilisateurs en ligne. Même si un auteur trouve son texte absolument captivant, les données montrent que l’aspect visuel est ce qui compte le plus pour l’auditoire. Selon des études, l’ajout de vidéos à une page Web augmente le temps que passent les visiteurs sur le site*, ce qui est utile pour l’optimisation des moteurs de recherche, rehausse votre message et amplifie sa portée. Sans compter que l’ajout d’une vidéo tend à titiller la curiosité des utilisateurs et les encourage à lire l’intégralité du texte pour en apprendre plus sur le sujet.
  3. Troisièmement, il faut retenir que les éléments visuels servent à illustrer votre texte. Le Social Science Research Network a révélé que l’apprentissage passe par l’aspect visuel pour 65 % de la population*. Ainsi, l’intégration d’éléments multimédias à votre contenu favorisera une compréhension plus facile de votre message. D’après ce que nous avons observé dans les communiqués de presse distribués par le réseau de Cision, les communiqués comportant divers éléments multimédias trouvent un plus grand écho auprès de leur auditoire et enregistrent un niveau d’engagement plus élevé que les communiqués ne comportant que du texte.

Un incontournable, selon les journalistes


Vous voulez que les journalistes écrivent des articles sur vos communiqués? Nous aussi. En ajoutant des contenus multimédias à vos communiqués vous optimisez vos chances de capter leur attention.

Dans le récent Sondage de Cision sur l’état des médias, la majorité des journalistes ont déclaré avoir intégré des éléments multimédias dans les articles qu’ils ont publiés l’année dernière. Voici une répartition des éléments utilisés :

  • Images (82 %)
  • Vidéos (45 %)
  • Infographies (43 %)

En outre, 22 % des journalistes ont affirmé vouloir que les professionnels en communication leur facilitent la tâche en incluant des éléments multimédias dans leurs communiqués de presse.

Les journalistes sont occupés et bombardés de propositions de sujets tout au long de la journée. Aidez-les! Ajoutez des éléments multimédias pertinents (comme le logo de votre organisation) afin de capter leur attention et évitez qu'ils ne passent à autre chose.

Ce qu’il faut retenir

Vous souhaitez susciter des lecteurs, attirer l’attention des journalistes, faire en sorte que votre auditoire veuille consulter votre contenu en ligne, le comprenne et s’en souvienne et éviter que votre message se perde dans la masse, accompagnez vos textes d’éléments multimédias et vous y arriverez!