Ce poste est apparu à l’origine sur Newswire.ca

 

Voici revenu le moment de l’année où Cision met en garde ses clients quant à la diffusion de canulars à l’occasion du poisson d’avril. Pourquoi?

 

1. Cision n’est pas drôle

L’étude sur le journalisme social canadien de Cision souligne que les journalistes classent les communiqués de presse au 3e rang des canaux qu’ils préfèrent le plus. Depuis 58 ans, le système de distribution de Cision de Canada Newswire agit comme source crédible de contenu d’intérêt journalistique auprès des médias d’information. Ces derniers s’attendent à ce que nous leur envoyions un dossier officiel de l’entreprise fourni par des personnes autorisées. Nous prenons cette responsabilité très au sérieux.

Selon la nature de votre entreprise et la subtilité de votre canular, si nous diffusons le communiqué, un journaliste pourrait être dupé et traiter le communiqué comme étant une vérité. La crédibilité de ce journaliste en souffrira – ainsi que la vôtre – et par conséquent, la nôtre aussi.

Du point de vue du lecteur, repérer les faussetés n’est pas toujours aussi simple que vous pourriez le penser. Une étude de la RTDNA et d’Ipsos Global Public Affairs menée l’an dernier a révélé que même si 81 % des Canadiens avaient confiance en leur habileté à déceler les nouvelles légitimes et les « fausses nouvelles », seulement 37 % y sont parvenus lorsqu’on les a testés.

 

2. Beaucoup d’autres marques ne sont pas drôles non plus

Certaines marques ont le sens de l’humour. Cela fait partie de l’essence de leur marque et les journalistes qui les couvrent le savent et comprennent qu’il s’agit de blagues.

Nous nous préoccupons des autres marques, celles qui sont habituellement plus sérieuses ou peut-être moins connues, celles dont le contenu est complexe dans le meilleur des cas. Ce sont ces marques qui pourraient s’en tirer tellement bien avec leur canular qu’un journaliste pourrait confondre leur nouvelle du 1er avril avec la vérité.

 

3. Sur Internet, tout est là pour toujours

Les communiqués de presse publiés par Cision sont archivés sur notre site Web et transmis à d’autres sites Web par l’entremise de nos partenaires médiatiques. Ils sont souvent partagés sur des médias sociaux, en toute facilité. Les communiqués de presse publiés le 1er avril se retrouvent donc un peu partout sur Internet et ils peuvent être dénichés à n’importe quel moment dans l’avenir par n’importe quelle personne faisant des recherches en ligne, peut-être un client potentiel n’ayant aucune idée de votre culture d’entreprise ou un journaliste menant une enquête lors d’une période de crise ou d’un autre événement sérieux.

 

Notre compromis

Afin de satisfaire les clients qui insistent pour publier des blagues sur le fil de nouvelles le 1er avril, et tout en s’efforçant de protéger l’intégrité journalistique, Cision ajoutera un avertissement formel au début du titre qui se lira comme suit :

En anglais — April 1 Alert: [news release headline]

En français — Alerte – 1er avril : [news release headline]

Grâce à cet avis, toute personne parcourant les grands titres sur les fils des salles de rédaction ne perdra pas de temps à examiner des nouvelles qui n’ont pas d’utilité pour elle.

Si vous prévoyez publier un communiqué de presse à l’occasion du poisson d’avril, veuillez l’indiquer clairement à notre équipe du Centre des dépêches.

tim.griffin@cision.com'

About Tim Griffin

Tim Griffin est Vice-président, Produits et expérience client de Cision.