Dans le cadre d’une série continue de vidéos, Jay Baer, fondateur de Convince & Convert et auteur d’ouvrages à succès recommandés par le New York Times, nous présente la gestion des médias acquis et nous explique de quelle façon ce concept peut uniformiser les règles du jeu pour les spécialistes des communications. Dans la vidéo présentée ici (en anglais seulement), Jay explique comment un graphique des influenceurs – une concordance complète entre un influenceur, son contenu et l’auditoire réel qui consomme ce contenu – permet aux communicateurs d’optimiser le processus d’identification des influenceurs afin de joindre les bons auditoires.

Regardez la vidéo ou lisez la transcription ci-dessous pour en apprendre davantage sur le sujet, et assurez-vous de consulter à nouveau le blogue de Cision la semaine prochaine pour la prochaine vidéo de la série.

Pour en apprendre davantage au sujet de la gestion des médias acquis, téléchargez le livre blanc intitulé Créer un graphique des influenceurs : une stratégie de gestion des médias acquis.

Voici la statistique du jour : 56 %. Cision a récemment interrogé plusieurs centaines de spécialistes des communications à l’échelle mondiale : 56 % d’entre eux ont déclaré que les consommateurs quotidiens font partie des trois influenceurs qui ont l’incidence la plus importante sur le comportement des clients. Ce sont des gens ordinaires qui influencent les achats de gens ordinaires.

Je suis Jay Baer, fondateur de Convince & Convert, et, selon moi, cette statistique met en évidence l’inutilité des bonnes vieilles listes de contacts des communicateurs, qui ne peuvent plus seulement espérer générer de la visibilité et modifier le comportement de la population avec une simple liste de contact.

Aujourd’hui, il n’est pas nécessaire de travailler pour un journal pour exercer une influence. Les spécialistes des communications l’admettent eux-mêmes, ils doivent devenir des gestionnaires des médias acquis et, pour cela, ils doivent, entre autres, adopter le graphique des influenceurs – une représentation visuelle complète analysant l’influenceur, le contenu qu’il crée, où il le crée, le thème, la cible et l’auditoire réel.

Voici comment ça fonctionne. La marque commence par déterminer les caractéristiques du client cible idéal : âge, genre, revenus, emplacement. Et de la même manière qu’avec la technologie utilisée pour les publicités numériques payées, il est maintenant possible de surveiller un contenu des médias acquis en particulier, comme un article de nouvelles en ligne, qui est consommé par un client possédant ces mêmes caractéristiques cibles. Ainsi, le graphique alimenté par l’intelligence artificielle et l’apprentissage machine formule des recommandations à la marque au sujet d’influenceurs précis en fonction de la consommation de contenu.

En supposant que nous sachions exactement qui vos clients cibles écoutent, l’identité de leurs influenceurs peut être reproduite mathématiquement en fonction du contenu réel, consommé par de vraies personnes qui possèdent les caractéristiques réelles correspondant à vos clients idéaux. Il n’est plus nécessaire d’avoir recours à une banque de listes de médias ni de tenter de deviner les influences : le graphique des influenceurs est l’une des trois composantes clés de la gestion des médias acquis. Et il est à votre portée.

Pour en apprendre davantage sur le fonctionnement de la gestion des médias acquis, consultez les autres vidéos de la série, ou cliquez sur le lien qui suit à partir du site Web de Cision.

Je suis Jay Baer et je vous remercie d’avoir regardé cette vidéo.

 

 

About Le personnel de Cision

This author has yet to write their bio.
Meanwhile lets just say that we are proud Le personnel de Cision contributed a whopping 25 entries.