De nos jours, les gens consomment le contenu de diverses façons. Il est temps de leur donner ce qu’ils veulent à l’endroit de leur choix.

C’est connu de tous ceux qui lisent les nouvelles en ligne, les reportages d’aujourd’hui comportent bien plus que le simple contenu écrit. Les articles englobent, entre autres, des vidéos, des graphiques interactifs, des extraits audio, des galeries de photos et bien plus encore. Dans certains cas, il semble même que l’article accompagnant ces autres éléments multimédias n’a pas du tout de texte, au sens traditionnel du terme.

De nombreuses raisons justifient pourquoi les organisations mettent davantage l’accent sur le multimédia — le public s’attarde davantage sur les éléments visuels, par exemple — mais l’une des principales raisons est que les entreprises médiatiques veulent mieux personnaliser leur contenu. Elles veulent que leurs clients puissent voir ce qu’ils veulent en tout temps. Vous êtes dans la voiture? Écoutez une baladodiffusion sur les nouvelles du jour. Vous êtes au travail? Visionnez cette courte vidéo durant l’heure du dîner. Avez-vous 15 minutes? Dans l’affirmative, consultez ce document interactif détaillé.

Selon le Rapport 2018 de Cision sur la situation des médias, les médias sociaux et la réduction des coûts de production vidéo et multimédia seront des facteurs majeurs qui propulseront l’industrie des médias vers l’avenir. Ces facteurs conjugués changent la façon dont les journalistes conçoivent la création de leurs reportages.

Pour de nombreux médias, le multimédia est déjà un incontournable et on s’attend à ce que les journalistes présentent davantage que le simple reportage standard lorsqu’ils sont en mission. Pourtant, dans un monde où les gens consomment toutes sortes de médias différents, les professionnels des relations publiques et des communications continuent d’envoyer des communiqués de presse traditionnels et des courriels textuels aux rédacteurs, blogueurs et influenceurs qu’ils tentent d’atteindre. Cette situation doit changer.

Le multimédia est indispensable

Même si le mot écrit sera toujours important et que de nombreux journalistes préfèrent encore recevoir le communiqué de presse typique, il est temps pour l’industrie des relations publiques de livrer des messages de marque d’une nouvelle façon – même lorsqu’ils utilisent ces canaux préférés. Par exemple, la vidéo va continuer de prendre de l’importance pour le public à l’avenir, tandis que l’infographie, qui peut raconter une histoire en quelques secondes, sera primordiale pour les lecteurs à court de temps.

Bien que la création de nouveaux types de contenu soit importante pour les professionnels des relations publiques, il ne s’agit pas uniquement de présenter quelque chose de différentes manières parce que c’est ainsi qu’il faut procéder. Ils doivent plutôt commencer à garder à l’esprit l’utilisateur final – le consommateur de contenu – et réfléchir à la façon dont ils peuvent lui donner l’information qu’il veut, et ce, de façon plus personnalisée et plus ciblée.

Un changement de mentalité s’impose. Depuis des années, le journaliste était considéré comme l’utilisateur final. L’approche consistait à donner au journaliste ce qu’il veut — principalement des communiqués de presse contenant beaucoup de texte – et à espérer qu’il les utilise. De nos jours, compte tenu de la multitude d’autres moyens de diffuser un reportage, les communicateurs doivent bien saisir qui lit quoi et comment le blogue ou le média distribue ce contenu. Si les lecteurs d’un blogue préfèrent les vidéos, songez à créer un communiqué de presse multimédia qui inclut une vidéo. Pensez d’abord au public, et non seulement au journaliste.

Intégrer le multimédia dans la stratégie de campagne

Mais comment incorporer des éléments multimédias dans une stratégie de communication qui contient traditionnellement beaucoup de texte? Commencez par ces éléments en complément du message de base – incluez un lien vers une vidéo ou une baladodiffusion, incorporez un fichier GIF ou créez même un format attrayant dans Microsoft Word et ajoutez des images interactives (liées à l’URL, comme indiqué ci-dessous) qui amènent le lecteur à différentes pages de renvoi.

tumblr_nfml56QanY1snxsmmo1_250.gif

Bien que le multimédia évoque le visionnement de diffusions Web ou la participation à des jeux interactifs à cliquer, vous pouvez simplement inclure une iconographie de la vision de l’entreprise ou un diagramme montrant les éléments d’une publication à venir. Les éléments visuels permettent non seulement de briser les blocs d’information textuelle, mais aussi de fournir un contexte au lecteur, lui permettant de mieux prendre connaissance du contenu et d’établir la pertinence.

Servez-vous des indicateurs

Bien sûr, produire différentes sortes de contenus n’est pas chose facile. Créer des vidéos, de la baladodiffusion ou du contenu infographique peut être coûteux et chronophage. Et, jusqu’à tout récemment, le besoin ne s’est pas tellement fait ressentir d’investir financièrement dans le développement d’autres types de médias.

Ce fait pourrait bien changer, car des professionnels des relations publiques peuvent désormais suivre le cycle de vie de plusieurs types de contenus de médias acquis. Les intégrations de l’analytique Web permettent aux marques de voir qui a cliqué sur une vidéo, un blogue ou un site de nouvelles. Ils peuvent aussi voir si cette personne s’est ensuite rendue sur la page Web d’une entreprise et même si cela s’est traduit par une vente.

Avoir ce genre de données à leur disposition peut aider les professionnels des relations publiques à convaincre les dirigeants de mieux soutenir financièrement les différentes campagnes de médias acquis. De plus, le fait de puiser dans la boîte à outils de suivi des données pour obtenir plus d’indicateurs, qui pourraient inclure, entre autres, des données démographiques, les habitudes de consommation des médias et des renseignements sur le parcours du client, donnera aux communicateurs un aperçu de l’auditoire avec lequel ils doivent communiquer. Ils pourront ainsi offrir un contenu de meilleure qualité et plus personnalisé.

Le communiqué de presse traditionnel est toujours populaire, mais les professionnels des relations publiques et des communications doivent commencer à réfléchir de manière plus globale à leur contenu et à leurs clients. Pensez davantage à l’auditoire que vous souhaitez joindre, à l’endroit où il consomme le contenu, et donnez-lui ensuite ce qu’il veut voir.

Pour en apprendre davantage sur la façon de mieux communiquer avec les journalistes et votre auditoire cible, téléchargez le Rapport 2018 sur la situation des médias à l’échelle mondiale.

About Kevin Miller

Kevin Miller est responsable du marketing produit pour Cision. Il élabore des stratégies et des messages de marketing, en mettant l'accent sur l'influence des influenceurs et les tendances connexes dans les industries des communications et des médias.